艺术家访谈

GHASS : La couleur est matière...à réflexion !

En 1989, Ghass Rouzkhosh arrive à Paris en exil, en provenance de Shiraz, l'ancienne capitale de la Perse pour Paris. Traumatisé par les 8 années de guerre vécues, dont les deux dernières sur le front irano-irakien, il se jette corps et âme dans les beaux arts et la peinture artistique malgré des conditions matérielles difficiles. Avec les années 2000, Ghass obtient peu à peu une reconnaissance internationale marquée par de nombreuses expositions majeures. Pour Pébéo, l’artiste, installé sur la Butte Montmartre à Paris, examine le rôle qu’on peut qualifier d’éthique de “ses” 4 couleurs. Propos recueillis par Patricia Chaveau, directrice de la communication. >>>

Jean-Jacques SURIAN : une figuration lyrique

“Inclassable” comme le veut la critique mais surtout figuration unique d’une trajectoire qui aspire tout (et ses petits riens…) sur son passage, Jean-Jacques Surian possède en lui une dimension rabelaisienne et une vision propre à lui du monde es beaux arts et la peinture artistique… A la fois vorace et jubilatoire mais profondément intime et fraternelle. Casseur de codes et brouilleur de vérités, il rappelle aussi le sens premier de l’iconoclaste qui au VIIIe siècle détruisait les images saintes parce qu’elles représentaient trop bien (ou trop mal ?) l’ordre établi. Cette riche interview, accordée à Patricia Chaveau, directrice de la communication de Pébéo, est à la mesure de son œuvre… Alors “Buvez ! Afin d’éviter que la soif advienne”, comme disait Gargantua ! >>>

Andrew Dadson: l’ailleurs et ses frontières…

A bientôt 32 ans, Andrew Dadson est une révélation. Depuis son Canada natal qui l’a déjà reconnu et Vancouver où il a élu résidence, l’artiste a entrepris la conquête du monde… Une nouvelle fois remarqué en 2011, à la Fiac ou à Art Basel, cet explorateur des frontières se joue de toutes les limites et “travaille“ les bordures avec une rigoureuse virtuosité. Dans l’entretien qu’il a accordé à Marie-Michèle Cliche et Julie Morissette (responsables Marketing et communication de Pébéo Canada) , il s’exprime en véritable “psychanalyste” des formes et des couleurs, révélant une âme de traqueur, soucieux du détail, méticuleux dans sa manière de contempler les jeux subtils de l’espace, des beaux arts et de la peinture pour mieux les débusquer… Une leçon vers l’ailleurs et ses frontières. >>>

1 2 3 4 5